Besoin d'aide : 05 62 64 09 09
Contactez-nous Produits favoris
C'est la nature qui a raison
Experts en phytothérapie à Fleurance depuis 1958
Commande express :par référence

Votre panier est vide.

romarin

Famille des LABIEES

Partie utilisée : Les sommités fleuries.

Botanique : C’est un arbrisseau toujours vert qui mesure de 1 à 2 mètres de haut, à feuilles coriaces, étroites, à bords enroulés, vertes sur le dessus, cotonneuses en dessous. Ses fleurs bleu pâle au lilas clair, forment des grappes à la base de feuilles. Toute la plante dégage une odeur aromatique rappelant l’encens et le camphre.

Géographie : Le romarin est très répandu dans tout le bassin méditerranéen. En France, il se trouve en abondance sur les sols calcaires ensoleillés, dans les maquis, les garrigues et les collines du Midi (Provence, Languedoc, Pyrénées-Orientales, Corse). Il est fréquemment cultivé dans les jardins pour l’usage culinaire et ornemental. Dans le Nord, il pousse facilement mais est moins riche en produits actifs (ensoleillement plus faible).

Un peu d'histoire : Les Grecs l’appelaient « la fleur par excellence » les pharaons de la vieille Egypte en faisaient mettre un rameau dans leur tombe pour parfumer leur voyage au pays des âmes. Mais c’est au 17ème siècle que la plante acquit ses lettres de noblesse dans le domaine médical, avec la célèbre « Eau de la Reine de Hongrie ». Au 14ème siècle la vieille reine Elizabeth de Hongrie, alors âgée de 72 ans, goutteuse et rhumatisante, retrouve toute sa jeunesse grâce à un élixir de sa préparation, dont la plante miracle était le romarin. La séduisante jeune fille qu’elle était devenue, fut même demandée en mariage par un roi de Pologne.

Utilisation : Utilisé comme épice et comme parfum, le romarin a des propriétés antispasmodiques. Stimulant général, cardiotonique, biliaire et digestif, c’est l’ami du foie. C’est également un bon régulateur des règles et un antiseptique pulmonaire

Produits concernés :

par page
15 produit(s)
par page
15 produit(s)